4 points sur le métier de growth hacker, nouveauté dans l’univers du digital

Les entreprises misent sur les stratégies les plus diverses aujourd’hui pour se tailler une place dans l’univers du web. Et dans ce domaine concurrentiel, les compétences pointues du growth hacker servent de nombreuses entreprises souhaitant se démarquer et exploser par une croissance rapide. Voici quelques éléments essentiels qui résument bien ce métier relativement récent dans l’univers des stratégies du marketing digital.

En quoi consiste le quotidien du growth hacker

Pour les entreprises, les enjeux d’une bonne intégration dans cet univers digital en constante évolution sont nombreux. Vendre, attirer de nouveaux prospects, présenter ses services ou le distribuer : pour innover dans ces différents domaines, il est nécessaire de faire preuve de créativité et d’une capacité d’adaptation rapide. Le growth hacker se positionne ici dans la stratégie digitale des entreprises comme un élément clé pour aider à dénicher tous les canaux de croissance qui aideront l’entreprise à se développer. Acquérir de nouveaux utilisateurs du site à un rythme véritablement effréné : c’est l’objectif du growth hacker. Il doit pour cela être capable d’ajuster la stratégie de l’entreprise en profitant instantanément des innovations et des outils qui apparaissent.

Existe-t-il des formations

L’explosion du digital a placé la croissance au centre des besoins des entreprises. Tous les métiers qui s’y rattachent directement ou indirectement prennent donc une importance notable.

Le métier de growth hacker requiert donc de se tenir à jour des actualités les plus récentes en termes d’outils et de leviers techniques pour booster un site ou une application, et en conséquence avoir des effets sur son l’évolution de l’entreprise. S’il est possible de lancer en autodidacte, choisir une formation en growth hacking est un choix judicieux pour gagner rapidement en compétences. Certaines entreprises choisissent de faire profiter leurs employés de ces formations en accéléré, afin de bénéficier d’une équipe en interne pour la mise en oeuvre de ces techniques innovantes.

Un objectif ultime : augmenter les profits

Le growth hacker vise de manière ultime à augmenter les profits de l’entreprise pour laquelle il travaille. Une start-up innovante qui mise donc sur ce type de professionnel profitera donc d’indicateurs clés pour analyser la portée des actions menées et les résultats concrets en découlant. Le growth hacker fait preuve d’initiative pour présenter régulièrement à son entreprise des services ou des solutions innovantes qui l’aideront à attirer et à fidéliser les utilisateurs du site. Cela implique la mise en oeuvre d’un marketing créatif, des actions sur les contenus des pages, la prise en compte de l’expérience utilisateur, etc.

Les débouchés du growth hacker

Dans le métier de growth hacker, la capacité du professionnel à anticiper les tendances et à apprendre facilement à les intégrer dans son entreprise est une valeur recherchée par les startups dans les secteurs les plus divers. Toutes les entreprises souhaitant profiter d’une présence en ligne forte pour booster leur activité sont donc susceptibles d’avoir besoin de ce professionnel, indifféremment de leurs produits ou services. Ce métier naissant ouvre des perspectives énormes, et sera sans doute également utile pour les grandes entreprises dans un avenir proche.