Comment diriger un groupe de travail

Vous avez un groupe de travail sous vos ordres et vous voulez être un bon leader? Vous devez travailler à la fois professionnellement et personnellement pour vous assurer que votre équipe est motivée, qu’elle se sent impliquée dans le travail et qu’elle est prête à se développer et à apporter ses connaissances. Mais n’oubliez pas que vous êtes le chef et que, en tant que tel, vous devez exercer un peu d’autorité et fixer les limites. Dans cet article de l’unHow, nous vous donnons quelques conseils sur comment diriger un groupe de travail pour que vous puissiez prendre en compte les qualités les plus remarquables.

Les étapes à suivre :

1

L’un des aspects fondamentaux qui doivent exister pour qu’une équipe fonctionne bien est que les employés sont motivés. C’est pourquoi le dirigeant doit être proche, comprendre les aspirations de chaque personne, la situation personnelle qu’elle vit et traiter chaque personne comme un individu. Les groupes sont formés par des personnes individuelles et il est important que le chef comprenne chacune d’entre elles, les connaisse et les traite de manière égale.

Par exemple, si une personne vient d’avoir un enfant, il est important de lui faciliter le travail ou de lui donner plus de flexibilité dans son emploi du temps ; si quelqu’un veut plus de responsabilités ou essayer de nouvelles tâches, vous devez le laisser faire ses recherches, lui donner une chance d’être satisfait de son travail. Vous devez garder à l’esprit que chaque membre du groupe a des aspirations différentes et qu’ils devraient donc être traités différemment. Pour que votre équipe soit motivée, il est essentiel que vous vous montriez proches, proches et polyvalents dans l’acceptation de nouvelles propositions.

Comment diriger un groupe de travail - Étape 1

2

Mais vous ne devez pas oublier que le responsable est en charge et responsable que l’équipe fonctionne bien et que les objectifs imposés par la direction sont atteints. C’est pourquoi il est important que, même si vous êtes proches, vous n’oubliez pas votre autorité et organisation du travail pour que le groupe fonctionne bien.

Nous le recommandons, à intervalles réguliers, organiser des réunions avec l’équipe pour constater les progrès, évaluer les lacunes et ainsi créer une bonne équipe. Lors de ces réunions, il est également très positif que vous soyez ouvert à l’écoute des propositions de chacun, que vous soyez disposé à entendre les plaintes et que vous vous montriez avec un attitude décisive et progressiste.

Comment diriger un groupe de travail - Étape 2

3

Vous ne devez pas oublier qu’une équipe est composée de personnes et, en tant que telle, elles auront de bons et de moins bons jours. Communication, dialogue et empathie sont des caractéristiques essentielles qu’un dirigeant doit avoir pour exercer son rôle de manière positive, car il y aura des moments où vous devrez attirer l’attention de quelqu’un, vous devrez être sérieux et restructurer le travail ; à ce moment, nous vous recommandons de toujours le faire dans un endroit isolé du reste des travailleurs (une salle de réunion, par exemple) et de proposer une amélioration.

Par exemple, si vous n’atteignez pas vos objectifs ces derniers temps, au lieu de rejeter la faute sur le travail, essayez de détecter ce qui échoue et comment y remédier. Il ne sert à rien de se battre si vous ne proposez pas de changement ou d’amélioration. En tant que dirigeant, vous êtes chargé de veiller à ce que le travail se déroule bien et vous devez montrer l’exemple : avoir une attitude analytique et proactive et votre équipe l’aura aussi.

Comment diriger un groupe de travail - Étape 3

4

Afin de diriger une équipe de manière positive, il est également important que la des objectifs réalisables et réalistes. Il ne sert à rien de fixer un objectif que les travailleurs ne voient jamais venir et qui les frustre et ne les récompense pas de leurs efforts. Récompenser l’équipe, reconnaître ses mérites et lui offrir un cadeau pour son travail (même si ce n’est qu’un repas) lui donnera le sentiment d’être reconnue dans son environnement de travail et lui donnera envie de prospérer et de s’améliorer de jour en jour.

Dans cet article d’oriente-metiers, nous vous donnons une série de conseils qui vous aideront à être un bon patron.

Comment diriger un groupe de travail - Étape 4

5

Vous ne devez pas non plus oublier la le sens de l’humour et les relations plus personnelles. Même si vous devez être un leader, votre équipe ne doit jamais vous considérer comme quelqu’un d’inaccessible, comme quelqu’un ayant trop d’autorité à qui elle n’ose même pas proposer une amélioration. Vous devez leur apparaître comme un une personne proche, amicale et compréhensiveC’est la seule façon de garantir un environnement de travail convivial et de s’assurer que les gens sont prêts à travailler. Une équipe motivée est une équipe qui va produire des résultats.

Un bon moyen de créer ce climat est donc de cultiver le sens de l’humour, de s’organiser fréquemment (par exemple une fois par mois) afterworks et montrer votre côté le plus personnel et le plus humain dans ces rencontres.

Comment diriger un groupe de travail - Étape 5

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Comment diriger un groupe de travailNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Emploi.

Léa

Léa, 36 ans, depuis 10 ans, accompagnatrice auprès des collectivités territoriales dans l'orientation professionnelle des jeunes ados. J'écris pour le site Orienté-Metiers.org depuis 2 ans afin de vous renseigner et vous accompagner dans votre orientation professionnelle !