Nos conseils pour réussir un entretien d’embauche

Avant un entretien d’embauche, il est indispensable de se préparer. C’est après cela qu’il est possible de montrer ses points forts et de se démarquer afin d’offrir à l’entreprise qui recrute les raisons pour lesquelles elle devrait s’intéresser à soi. Ainsi, les chances d’être recruté deviennent plus grandes.

Cependant, malgré toutes les préparations faites, la peur et l’anxiété sont toujours présentes. Pour cela, ces conseils sont précieux pour aller plus loin et passer à l’étape suivante du processus de sélection.

Préparer son entretien d’embauche

Ce conseil est un conseil clé. Il faut oublier le fait d’arriver à un entretien en ne sachant rien de l’entreprise, du poste ou de l’interlocuteur. Pour obtenir des postes qui conviennent à votre profil, vous pouvez contacter une agence intérim lyon sur https://rhone-alpes.fiderim.fr/agence-interim-lyon. Il y en a un peu partout dans la Capitale des Gaules, pouvant accompagner dans le processus d’un recrutement. En effet, il n’est pas si facile de connaître des informations spécifiques sur le poste avant l’entretien.

En ce qui concerne l’interlocuteur, la chose fondamentale à faire est de voir s’il est présent sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Instagram, et de découvrir comment il s’exprime, quels types de contenus il partage… Ainsi, on a une idée, une image et on est plus confiant.

Revoir son expérience professionnelle

Il arrive souvent que l’interviewer demande de parler de ses emplois précédents. Mais la nervosité fait hésiter parfois. Pour que cela ne se produise pas, il faut lire son CV et mettre en évidence ce qu’on aimerait que les recruteurs entendent pendant l’entretien.

Il faut parler positivement de ses fonctions précédentes, décrire ses réalisations et projets les plus importants (les plus liés au poste). Il faut essayer de faire en sorte que cela ressemble à une histoire pour capter l’attention de l’interviewer.

Il est également possible d’ajouter un discours de 2 minutes maximum dans lequel exprimer ses points forts, ses compétences, sa passion (le plus en rapport avec le poste).

Répondre toujours positivement

Il convient de répondre calmement aux questions difficiles comme : quel est votre point faible ? Il faut réfléchir d’avance à sa réponse. Par exemple, il ne faudra pas exposer les faiblesses qui pourraient poser problème pour le poste. C’est-à-dire qu’en postulant pour un poste qui implique l’utilisation de la technologie, ne pas dire qu’on ne sait pas utiliser certains outils numériques, mais plutôt chercher à les maîtriser.

Il faut se concentrer sur le fait que le travail antérieur a permis d’améliorer la faiblesse. Il ne faut jamais inventer une faiblesse qu’on n’a pas. Il faut être toujours honnête, mentionner sa faiblesse la moins grave, quelque chose qui n’est pas essentiel : je suis un perfectionniste ou un bourreau du travail sont des phrases que les interviewers ont l’habitude d’entendre. Il faut terminer en disant par exemple : je travaille à améliorer ce point pour en faire un atout.

S’habiller comme il faut

Les vêtements en disent long sur un homme. En fait, tout communique : les vêtements, les accessoires, la coiffure. La première impression peut être décisive. Ainsi, l’idéal est de porter des vêtements qui correspondent au secteur dans lequel on est présenté en tant que candidat. Choisir un look formel, bien présenté, soigné et ordonné. Il faut éviter les distractions telles que les décolletés, les boucles d’oreilles colorées ou volumineuses, les maquillages excessifs et les coiffures extravagantes.